Accueil > La vie dans l’école > Les activités > Année scolaire 10/11 > Les 5e dans le Nord de la France (23/02 - 25/02)

Les 5e dans le Nord de la France (23/02 - 25/02)

Récit du voyage, sous la plume des élèves.

Ce 23 février, nous sommes partis à 7h30 de Waremme pour le célèbre voyage des 5èmes, direction Boulogne-Sur-Mer. 72 élèves de 5 E, F, M, N, TS et six professeurs accompagnants, tous très motivés pour cette découverte de la Côte d’Opale.

Première étape : Lille et la visite de la vieille ville, ses petites rues et son patrimoine gothique. Ensuite, direction Cap Gris Nez et sa vue magnifique sur les côtes anglaises… enfin quand il ne pleut pas et que la bruine permet de voir à plus de 10 mètres, ce qui n’était pas le cas ce mercredi après-midi !
Après une promenade revigorante, sous la pluie, dans le petit village de Wissant, nous sommes enfin arrivés à l’hôtel, fatigués et heureux de pouvoir profiter de notre soirée.

Jeudi matin, sous un ciel dégagé, nous avons pris la direction du Nausicaä, le superbe aquarium de Boulogne, où monsieur Brassine nous avait concocté un questionnaire qui nous a permis de découvrir le monde sous marin. Le très méritant vainqueur de ce concours fut Arnaud Gillard.
Après un repas libre, nous avions rendez-vous place Dalton, où madame Verbaert nous attendait avec cette fois un questionnaire-rallye pour la découverte de la vieille ville, ses ruelles, ses remparts, son château, sa cathédrale, son beffroi et sa place Godefroid de Bouilllon. Cette fois, le concours fut gagné par Manisha Anand, Gaelle Ewbank, Pauline Carlet et Sébastien Menu.

Le vendredi matin, nous nous sommes levés aux aurores pour un départ à 8h30 vers la Baie de Somme. Malheureusement, la pluie était de retour. Cette visite, au départ du Crotoy, ressemblait à un vrai parcours du combattant et nous a permis pendant trois heures de : traverser des bras de mer plus profonds que la hauteur de nos bottes, glisser dans le slikke (mélange boueux d’argile et de sable), manger des plantes au goût salé très prononcé, procéder à des carottages pour rechercher des vers carnivores et des coquillages dont nous tairons le surnom et sauter par-dessus des « ravins » infranchissables où bon nombre d’entre nous sont tombés.
Quand nous sommes enfin arrivés en vue de Saint-Valéry, espérant rejoindre le car au plus vite, nous nous sommes rendus compte que cela était impossible : un bras de mer trop profond pour une traversée à pied, nous obligeait à un détour d’encore 500 mètres alors que nous étions épuisés et trempés. Cette promenade restera, malgré tout, un bon souvenir et nous garderons en mémoire quelques images dignes d’un bêtisier de fin d’année.
Le voyage de retour fut calme, chacun récupérant des fatigues du séjour (voir photos des professeurs…)

Les professeurs félicitent les élèves pour leur comportement, ils se sont bien amusés et vous conseillent vivement le jeu Papayoo qui leur a permis de passer le temps dans le car et lors de la surveillance de nuit.

Les photos du voyage sont à voir ici.